Migration

Erythrée: Une profonde quête de liberté pousse à l’émigration

La crise migratoire actuelle en Europe est probablement l'une des plus grandes tragédies humaines de cette décennie. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), au 1er septembre 2015, plus de 300.000 personnes avaient tenté la traversée de l'Europe. Alors que beaucoup d'attention a été accordé aux personnes d’origine irakienne, afghane et syrienne, qui tentent d'émigrer en Europe, les migrants de la Corne de l'Afrique, quant à eux, semblent rester dans l’oubli. Pourtant, les Africains ont tenté d'émigrer en Europe bien avant que la crise des migrants actuels soit déclenchée.

Drame de Lampedusa : formaliser la migration africaine vers l’Europe

Les interviews d'Africains détenus aux points de passage vers l'Europe le long des rives de la mer Méditerranée, brossent un tableau d’individus désireux de gagner de meilleurs salaires, d’acheter une maison, de soutenir leurs familles et de mener une vie meilleure. La régulation de la migration est l’un des piliers de la construction d’un nouveau monde. L'Europe est actuellement aux prises avec la question du mouvement illégal. La migration ne doit pas être un jeu à somme nulle. L'Afrique devrait mettre en place une stratégie pour faciliter la migration formelle vers l'Europe.

Deux mesures pour optimiser les politiques migratoires en Afrique

De nos jours, de véritables politiques migratoires en Afrique font défaut. Les pays de départ ou de destination en Afrique subissent des mouvements migratoires au lieu de les contrôler, orienter ou maîtriser en fonction des besoins réels (choix politiques). Par exemple, une mauvaise gestion des flux migratoires en provenance principalement du Burkina Faso pousse la Côte d’Ivoire, jadis « éléphant d’Afrique » présentant des « miracles économiques » (première puissance mondiale du cacao), à gérer depuis 20 ans des crises sociales liées à l’ivoirité (primauté des « ivoiriens de souche » sur les « travailleurs immigrés ») qui ne cessent de tirer les efforts de développement de ce pays d’accueil vers le bas.

Où va Schengen ? Interview de Liboria Maggio

Interview par Giuliano Luongo – Le 18 août 2011. Après les révoltes du Printemps Arabe, l’arrivée d’un énorme flux migratoire vers l’Europe était prévisible. Pourquoi l’Europe s’est trouvée si impréparée ?