Barhein

Et pendant ce temps dans le Golfe…

Les chancelleries occidentales ontenfin - vivement condamné la répression brutale à l’encontre des partisans des Frères musulmans en Égypte par une armée qui, chaque jour, montre toujours davantage son vrai visage d’oppresseur anti-démocratique. Elles ont été moins émues, semble-t-il, par l’oppression qui règne dans les monarchies du Golfe.

Le "double standard" de Washington

La réaction de Washington face à la montée des mouvements contestataires en Afrique du Nord et au Moyen-Orient est à « géométrie variable ». Les dirigeants américains n’ont pas hésité à soutenir les mouvements dits pro-démocratiques dans les pays qui sont les adversaires des États-Unis.

Obama et le Moyen-Orient : la nouvelle donne ?

Leon Hadar – Le 24 mai 2011. Les optimistes qui avaient espéré que le président Barack Obama établisse une nouvelle stratégie des États-Unis pour le Moyen-Orient, la « doctrine Obama », lors de son discours très attendu au Département d'Etat US avaient de quoi être déçus.