Arabie Saoudite

Et pendant ce temps dans le Golfe…

Les chancelleries occidentales ontenfin - vivement condamné la répression brutale à l’encontre des partisans des Frères musulmans en Égypte par une armée qui, chaque jour, montre toujours davantage son vrai visage d’oppresseur anti-démocratique. Elles ont été moins émues, semble-t-il, par l’oppression qui règne dans les monarchies du Golfe.

Le "double standard" de Washington

La réaction de Washington face à la montée des mouvements contestataires en Afrique du Nord et au Moyen-Orient est à « géométrie variable ». Les dirigeants américains n’ont pas hésité à soutenir les mouvements dits pro-démocratiques dans les pays qui sont les adversaires des États-Unis.

La guerre civile en Syrie dans le puzzle Moyen-Oriental

Alors que la guerre civile syrienne prend une tournure toujours plus chaotique et sanglante, certains experts avertissent que le conflit qui se joue ne se résume pas à de nobles rebelles épris de liberté face à un régime malfaisant. Il s’agit plutôt d’une lutte complexe impliquant plusieurs factions ethniques et religieuses. Le contexte régional du conflit syrien est tout aussi complexe, reflétant à la fois une lutte géopolitique triangulaire pour la domination entre l’Arabie saoudite, l’Iran et la Turquie d’un côté et la vieille rivalité entre sunnites et chiites de l’autre.

Crise syrienne : l'Irak entre le marteau et l'enclume

La crise syrienne a mis en évidence un problème irakien qui s’amplifie d’année en année. Les réalités géographiques font qu’il est dangereux pour tout régime irakien de se mettre à dos son plus grand pays voisin à l’Est, l’Iran.

Arabie Saoudite : haro sur Hamza Kashgari

La persécution du jeune journaliste Hamza Kashgari par les autorités d’Arabie Saoudite, accusé d’apostasie à cause de ses tweets jugés « blasphématoires », constitue un nouveau cas d’usage politique de la sensibilité religieuse du pays.