Grande Bretagne

Le grand perdant des Jeux Olympiques : le contribuable britannique

Les contribuables américains devraient, rétrospectivement, pousser un soupir de soulagement quant au fait que New York n’ait pas été sélectionnée, il y a sept ans, parmi les cinq finalistes pour accueillir les jeux Olympiques de cet été. Le choix de Londres comme ville d’accueil par le Comité International Olympique (CIO)  garantit aux contribuables britanniques de payer une note exorbitante pour l’événement sportif le plus économiquement discutable au monde.

Grande-Bretagne : à la redécouverte de la Grande Société


Emmanuel Martin – Le 22 novembre 2010. En Grande-Bretagne une nouvelle révolution est en marche : celle de la Big Society (Grande Société). L’intitulé est forcément accrocheur, mais il faut y voir une tentative de retour aux sources de la civilisation