Japon

TICAD : On se bouscule pour l'Afrique

La TICAD, Conférence Internationale de Tokyo pour le Développement de l’Afrique s’est achevée le 3 juin à Yokohama au Japon. Le premier ministre japonais Shinzu Abe a promis 3200 milliards de Yens, soit l’équivalent de 24 milliards d’euros, dont 1400 milliards de Yens (10,8 milliards d’euros) d’aide publique. Un bon deal pour l’Afrique ?

Nationalisme nucléaire

Shikha Dalmia, analyste à la Reason Foundation - Le 6 avril 2011. Les pro-nucléaire craignent que la peur des radiations après Fukushima puisse tuer un secteur ayant sans doute, parmi tous les secteurs, le meilleur dossier en matière de sécurité.

Japon : une économie en mal de liberté

James Dorn – Le 4 avril 2011. La valeur des dommages suite au tremblement de terre massif, au tsunami et à la crise nucléaire au Japon devrait dépasser 300 milliards de dollars, bien que ce chiffre énorme ne prenne pas en compte les pertes en vies humaines et les souffrances dues à cette tragédie.

Catastrophes au Japon : une bonne nouvelle pour l’économie ?

William Anderson - Le 28 mars 2010. Quiconque a lu le classique d’Henry Hazlitt L’économie en une leçon connaît le « sophisme de la vitre cassée » en économie. L'erreur est de penser que la destruction des richesses qui se produit en cas de catastrophes, naturelles ou causées par l'homme, a un côté positif

Earth Hour: pour le Japon et le progrès gardons les lumières allumées

Sophie Quintin-Adali – Le 25 mars 2011. La lutte du Japon à la suite d'une catastrophe naturelle sans précédent a généré un genre odieux de réaction en chaîne verte. En effet, la grande prêtrise du culte