Cameroun

Cameroun : Quelle stratégie de lutte contre la corruption au sein de l’administration publique ?

La corruption au Cameroun reste endémique. Le pays a été signalé par deux fois comme premier pays corrompu respectivement en 1998 et 1999 (par Transparency international). En 2011, L’indice de perception de la corruption était évalué à 2,5. A la suite de la sonnette d’alarme des années 2000, une panoplie d’infrastructures anti-corruption ont vu le jour.

Cameroun : le tribunal criminel spécial était-il nécessaire ?

Sali Bouba Oumarou – Le 26 décembre 2011.La justice Camerounaise vient de se doter d’un nouveau tribunal criminel dit «

Cameroun : Pour une approche extensive de « la paix »

Antoine Nsama – Le 7 octobre 2011. S’il est un concept qui mérite la palme d’or des concepts les plus usités par la classe politique camerounaise, c’est sans conteste celui de « paix »,

Quand le Parti-Etat au Cameroun se confond au Parti communiste chinois

Daniel Noumbissie Tchamo – Le 4 octobre 2012. Au Cameroun, le Parti politique au pouvoir, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais remportera vraisemblablement les élections présidentielles du 09 octobre 2011 avec son candidat naturel, Paul Biya même si le vrai vainqueur sera l’abstention.

Cameroun : Pourquoi la démocratie de façade dure-t-elle ?

Noumbissie Tchamo – Le 15 novembre 2010. Le Cameroun est gouverné par une élite politico-économique dont la tête de proue est le chef de l’Etat, qui entend le rester pour longtemps. La révision constitutionnelle du 10 avril 2008 qui élimine la limitation du mandat présidentiel