Côte d'Ivoire

Procès des « Pro-Gbagbo » : un couteau à double tranchant pour la justice ivoirienne

Le 22 octobre dernier, avait été annoncé l’ouverture devant la Cour d’Assises du Tribunal d’Abidjan, le procès de 83 proches de Laurent Gbagbo dont l’ex première dame (Simone Ehivet Gbagbo), pour leur responsabilité présumée dans la crise postélectorale qui a fait plus de 3000 morts. La session a été finalement reportée à une date ultérieure. À l’heure les indicateurs ainsi que les observateurs internationaux annoncent une nette amélioration du système juridique ivoirien nonobstant plusieurs insuffisances, quel pourrait être l’impact de ce procès sur l’image que reflète la justice ivoirienne ?

Liberté ou contrôle des prix : Comment maitriser la hausse des loyers en Côte d’Ivoire?

Au cours des derniers mois, le gouvernement ivoirien a entrepris un vaste programme de démolition des quartiers précaires. Les déguerpis affirment qu’ils vivent dans ces quartiers précaires à cause de leur faible revenu et des loyers trop élevés à Abidjan. Pour baisser les loyers, certains ivoiriens demandent une loi similaire à la loi n°2014-03 du 22 janvier 2014 portant baisse des loyers au Sénégal. Une telle mesure sera-t-elle efficace pour baisser les loyers et sauvegarder le pouvoir d’achat des Ivoiriens ?

Qu’est ce qui freine les PME/PMI ivoiriennes ?

À la Une de sa parution du 25 au 31 août dernier, Le journal de l’Economie  titrait « Rentabilité et financement : Pourquoi investir dans une PME peut rapporter gros ? » Dans cet article, le patronat ivoirien exhortait les Ivoiriens à investir dans les PME/PMI. Comment expliquer une baisse des investissements ? La faiblesse de l’incitation expliquerait-elle cette faible performance ? Pourrait-elle expliquer la réticence des investisseurs 

La contrefaçon : entrave et péril pour l’Afrique

Du 4 au 6 août dernier, près d’une cinquantaine de chefs d’État Africains ont été conviés par Barack Obama à  un sommet États-Unis - Afrique. Outre les questions de partenariats économiques et l’inquiétude autour du virus Ebola, la problématique de la sécurité dans le Sahel était aussi une préoccupation du sommet, notamment en raison des récentes exactions commises par le groupe terroriste Boko Haram au Nigéria. Or, la question du terrorisme en Afrique de l’ouest soulève une autre question non moins délicate : celle de la contrefaçon. Le marché des produits contrefaits est en effet une source de financement croissante pour les groupes criminels organisés, notamment les groupes terroristes.

Nationalisation de la filière cacao en Côte d’Ivoire : bénédiction ou malédiction ?

La filière cacao représente un enjeu crucial pour l’économie de la Côte d’Ivoire : elle a contribué pour 15% à 20%  à la formation du PIB ivoirien en 2013, et fait du pays le 1er exportateur mondial de cacao. La manne financière en jeu derrière ce secteur en fait un objet d’attention sans égal pour le gouvernement, car la taxation du secteur assure une part non négligeable du financement de l’Etat.