Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire : le régime présidentiel un obstacle au développement

A quelques mois des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, les différentes forces politiques se mobilisent. Le parti au pouvoir comme les partis d’oppositions, promettent un avenir radieux pour les cinq années à venir avec à la clé (pour  certains) une émergence à l’horizon 2020. Mais, force est de constater que les discours abordent de nombreux sujets (emploi, réconciliation, développement etc.) sans toucher à l’essentiel : le terreau institutionnel base du changement : le régime politique. Peu importe qui sera le prochain président, si le système présidentialiste actuel est maintenu, la Côte d’Ivoire est condamnée à rester à la traine.

Côte d’Ivoire : bornes et limites de la démocratie

Pourquoi faut-il qu’à l’approche des élections, notamment la présidentielle, les populations soient toujours en proie à la peur, à l’angoisse et à toutes sortes d’inquiétudes ? Est-ce parce que la démocratie est mal maîtrisée, ou parce qu’elle est chaque fois volontairement bafouée dans ses principes et modalités par nos concitoyens ? Plusieurs faits, ces derniers temps, montrent bien à quel point les choses vont dans le sens contraire de la démocratie.

Côte d’Ivoire : l’émergence économique ne se décrète pas

L’émergence des pays africains est devenue le leitmotiv des discours des politiciens africains, notamment en Côte d’ivoire. D’ailleurs, une Conférence internationale sur l’émergence en Afrique aura lieu du 18 au 20 mars 2015 à Abidjan. Si être ambitieux est tout à fait légitime, l’économie ivoirienne peut-elle devenir émergente d’ici 2020 ?

Couverture maladie universelle en Côte d’Ivoire : les enjeux et les défis

Dans le souci d’offrir une couverture sociale à la majorité des Ivoiriens, le gouvernement de Côte d’Ivoire a initié un système de couverture maladie universelle (CMU). Le lancement de l’opération a débuté avec l’enrôlement du président Alassane Ouattara le 03 janvier 2015. Beaucoup de personnes ont applaudi cette décision, mais quels en sont les enjeux et les défis ?

Côte d’Ivoire : PPP et infrastructures de qualité

« La route précède le développement », cette assertion témoigne de l’importance des infrastructures en général et des routes en particulier dans le développement des pays. Le gouvernement ivoirien a fait sienne cette assertion. Avec l’inauguration du pont Henri Konan Bédié le 16 décembre 2014, le gouvernement a marqué sa volonté d’améliorer la qualité des infrastructures en s’appuyant sur le mécanisme de partenariat public privé. Une telle approche est-elle la solution idoine susceptible d’offrir des infrastructures de qualité aux Ivoiriens?