Soudan

Crise au Soudan du Sud : la vérité est ailleurs

Suite au référendum d’auto-détermination de janvier 2011, le Soudan du sud a fait sécession de la République du Soudan le mois de juillet suivant, devenant ainsi le plus jeune Etat du monde. Mais, dès 2013, le jeune Etat sombre dans une crise révélant une rivalité farouche entre les deux hommes forts du pays : le président Salvar Kiir et son vice-président Riek Machar. La situation qui prévaut actuellement dans le pays indique que le spectre de la guerre civile n’est jamais loin. En témoignent les affrontements du 8 au 11 juillet lors des festivités des 5 années d’indépendance du pays. Cette situation nous amène à nous interroger sur les causes réelles du basculement de ce jeune Etat.

Que vaut la "paix" aux Soudans ?

Les deux Soudans ont apparentement conclu début août un accord pour le partage de la manne pétrolière après une longue crise politique et militaire. Comment a-t-il été possible d’y arriver ? Cet accord est-il pérenne ?

Le casse-tête soudanais

La récente crise frontalière entre le Soudan et le Soudan Sud traduit les difficultés de la pacification. Dans la perspective d’une possible intervention internationale, quelles sont les racines de ce dernier conflit ? Sera-t-il possible de créer les bases d’une pacification durable ? 

Sud Soudan : Quels défis ?

Diana Pizzi – Le 28 janvier 2011. Les sud soudanais ont dit « oui » à la sécession lors du référendum prévu dans l’accord global de paix signé en 2005 qui mettait fin à une guerre civile de vingt-deux ans.

Darfour : le peuple oublié

Nat Hentoff, le 7 avril 2009 - Après que le dictateur soudanais, le général Omar Hassan El Béchir a expulsé treize organisations humanitaires internationales du Darfour, le reste d’entre elles devant bientôt suivre, quatre enfants africains noirs musulmans sont pleurés par ce qui reste de leurs familles au camp de réfugiés Shangil Tobaya, parce qu’ils sont morts de malnutrition fin mars. Bien sûr leur mort n’apparaitra pas dans les journaux occidentaux.