Grèce

La faillite du modèle économique grec

Takis Michas – Le 27 avril 2010. Il ne faudrait pas considérer la débâcle de l'État grec simplement comme le résultat de statistiques budgétaires frauduleuses ou de quelques années de dépenses effrénées. Elle signifie plutôt l'effondrement d'un modèle de développement économique qui, depuis sa création au 19ème siècle, a toujours placé la politique au-dessus des marchés.

Discipline de marché

Emmanuel Martin – Le 12 mars 2010. Les réactions récentes d’hommes politiques européens quant aux « spéculations » contre la dette grecque, tout comme les réticences de la banque à se responsabiliser suite à la crise de 2007-2008, révèlent un problème similaire

Repenser l'État

Eamonn Butler – Le 4 mars 2010. Les grèves en Grèce contre le plan d'austérité du gouvernement doivent inquiéter les dirigeants de tous les pays ayant un gros déficit budgétaire, qui constituent la majorité d’entre eux. Pourtant, le plan n'était pas particulièrement austère

Aux origines de la crise grecque

Takis Michas– Le 23 février 2010. Pour comprendre la crise grecque il faut savoir que sous l’ancien gouvernement conservateur mené par Nouvelle Démocratie (2004-2009), le secteur public a été massivement étendu.

Pourquoi la Grèce brûle-t-elle ?

Takis Michas, le 15 décembre 2008 - Lorsque le parti conservateur grec "Nouvelle Démocratie" est arrivé au pouvoir en mars 2004, il avait promis trois choses : "réinventer" l'Etat, éliminer la corruption et initier une réforme nécessaire dans l'éducation. Force est de constater que quatre ans plus tard la situation n'a pas changé : l'Etat demeure un instrument pour accorder avantages et faveurs, la corruption dans le secteur public est toujours endémique et toutes les tentatives de réforme de l'éducation ont avorté.