Chine

Pourquoi la Chine ne va pas solutionner les problèmes de l’Afrique

La Chine veut doubler ses prêts à l’Afrique à hauteur de 20 milliards de dollars américains au cours des trois prochaines années. Voilà un geste apparent visant à renforcer les liens avec l’Afrique, un allié qui sert de fournisseur de ressources naturelles à la Chine et de marché pour les produits chinois à faible coût. La Chine a investi de l’argent en Afrique pour remporter la compétition féroce autour des importantes ressources naturelles du continent. Déjà la Chine est le partenaire commercial le plus important de l’Afrique, après avoir dépassé les États-Unis en 2009.

Corruption en Asie: une exception à la règle?

Il n’est pas hasardeux de trouver des arguments qui soutiennent que les effets de la corruption diffèrent selon que l’on se trouve à tel ou tel autre coin de la planète. Cet argument poussé à l’extrême a donné naissance au fameux « paradoxe asiatique » : en simplifiant, il signifierait une compatibilité entre croissance et corruption. Ce paradoxe est-il vrai ?

Revue de "La Chine en Afrique"

Les relations entre l’Afrique et la Chine est un sujet d’actualité depuis que cette dernière est devenue la deuxième puissance économiqueLa Chine en Afrique de Julien Bokilo, aux éditions L’Harmattan (Mars 2012) nous éclaire sur les tenants et les aboutissements de la concurrence entre Chinois et Occidentaux en Afrique.

L’inde va-t-elle battre la Chine ?

Les institutions politiques extractives (autocratie et empire) conduisent à des économies extractives bénéficiant aux élites, et ne peuvent créer la prospérité générale, sauf pour des périodes limitées. Les institutions politiques inclusives (démocratie, état de droit, droits égaux) créent des régimes économiques inclusifs avec des opportunités pour tous, conduisant in fine à la prospérité. Si les institutions inclusives permettent le processus de « destruction créatrice », essentiel à une prospérité durable, elles menacent en revanche les régimes d'extraction,

Le secret de la croissance chinoise

Dans leur manuel d’économie Modern Principles : Macroeconomics, Tyler Cowen et Alex Tabarrok illustrent l'importance des droits de propriété en utilisant l’exemple des effets qu’ont eu sur les incitations alternativement l'agriculture collectiviste et l'accord secret du village de Xiaogang