Politique

Comment Seguin a redoré le blason de la Cour des comptes

Mathieu Bédard - Le 11 janvier 2010. L’homme politique français Philippe Séguin est décédé le 7 janvier. Quoi qu’on puisse penser des différentes positions qu’il a défendues lors de sa longue carrière politique ou même de ses amitiés politiques, il est indéniable qu'il a été un grand serviteur de l’État français, et plus particulièrement des contribuables

La crise et l'enflure du pouvoir

Emmanuel Martin – Le 6 janvier 2010. Dans son ouvrage célèbre Crisis and Leviathan (Crise et Léviathan) l’historien Robert Higgs analyse le phénomène de croissance de l’État et de réduction des libertés à l’occasion des grandes crises et des grandes guerres : à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles

Les cachoteries de Copenhague

Emmanuel Martin - le 7 décembre 2009. La classe politique se félicite de la tenue du sommet de Copenhague. Cause mondiale, la lutte contre le réchauffement climatique galvanise les foules depuis une génération. Sauf que...

La croisade environnementale de Sarkozy et Lula : le lobby nucléaire se frotte les mains

Hicham EL Moussaoui - le 3 décembre 2009. Jeudi 25 novembre, M. Sarkozy s’est rendu à Manaus au Brésil afin de rallier les pays amazoniens et du Commonwealth au texte signé avec Lula le 14 novembre dernier. Cette initiative franco-brésilienne s’inscrit dans les efforts, très médiatisés, du président Sarkozy afin de faire adopter un accord sur la limitation des émissions du dioxyde de carbone à Copenhague. Les partisans de la lutte contre le réchauffement climatique se réjouissent

Kenya : la Constitution harmonisée doit mettre l'accent sur la productivité

James Shikwati – Le 26 novembre 2009. La commission d'experts a fait un excellent travail pour offrir aux Kenyans un document pour examen. Les Kenyans doivent veiller à ne pas trop miser sur la disparition de la mentalité de largesse du gouvernement, mais plutôt sur la façon de promouvoir la valeur de l’individu citoyen dans le pays. Il nous faut une constitution qui rend le citoyen kenyan souverain, car nous n'avons pas de rois et de reines à adouber.