Italie

Lampedusa : qui sont les responsables ?

Début octobre 2013 de nombreux migrants africains sont morts et plusieurs autres ont été portés disparus après qu’un bateau les transportant vers l’Europe a sombré au large de l’île méridionale italienne de Lampedusa. Plus de 200 corps ont été récupérés et d’autres ont été trouvés à l’intérieur de l’épave. Les passagers se seraient jetés à la mer après qu’un incendie s’est déclaré à bord. La plupart des personnes sur ce bateau venaient de Libye, d’Érythrée et de Somalie, selon l’Organisation des Nations Unies (ONU). Cet accident choquant et douloureux a suscité bien des débats quant à savoir qui sont les coupables.

Italie : Monti, de la parole aux actes

Tout d'abord, « le rôle accru de l’État est bénéfique et promeut le bien-être » ; ensuite, « aucune ressource ne peut être trouvée par l'Etat sans augmenter les impôts ou en créer de nouveaux ». Ces deux hypothèses de base, bien ancrées dans le débat dominant public italien, ont été manifestement démenties par un décret du gouvernement de Mario Monti.

Réformes : l’importance du capital politique

Bien que la préoccupation soit actuellement que les gouvernements puissent ne pas gérer leur fardeau budgétaire uniquement avec une mutualisation limitée des dettes, je perçois le problème quelque peu différemment.

Le projet européen survivra-t-il à sa nature contradictoire ?

L’Union européenne va-t-elle survivre ? Avec François Hollande comme nouveau président français, et les Grecs qui ont massivement voté pour des partis extrêmes - de vrais communistes et de vrais nazis, l’ensemble du projet européen est remis en question. Les fruits de la crise européenne se font sentir de façon toujours plus amère.

Philippe Herlin : FESF, banques européennes etc., une vaste comédie


Le 11 novembre 2011 - Le Fonds Européen de Stbilité FInancière est-il une solution à la crise des dettes souveraines en Europe ? Dans quel état se trouve les banques ? Quelle politique de la BCE ? La France est-elle au bord du gouffre ? Philippe Herlin, qui dirige le blog La dette de la France et auteur de France, la faillite ?, répond aux questions d'Emmanuel Martin.