Liberté économique

Inde : la libéralisation commerciale a-t-elle contribué à réduire la pauvreté ?

Pendant plus de quatre décennies après l’Independence en 1947, les gouvernements indiens successifs ont entretenu une stratégie de développement économique protectionniste. La plupart des produits étrangers étaient soumis à un régime autoritaire de licence d’importation, et les droits de douanes imposés, pouvant atteindre jusqu’à 400 %, étaient largement prohibitifs.

RDC : Pourquoi tant de pauvreté ?

Il n’est plus un mystère que pour saisir le bien être dans une société, les économistes recourent aussi à la notion de pauvreté. Qu’elle frappe une communauté globalement prospère ou pas, la pauvreté est un fléau

Égypte : les candidats libèreront-ils l’économie ?

Déception pour la première élection présidentielle libre de l’histoire de l’Égypte : les deux finalistes sont Ahmed Shafiq, un ancien premier ministre de Moubarak, représentant l’ancienne élite, et Mohammed Morsi, candidat des Frères musulmans.

Printemps arabe : la grande incompréhension

Il y a plus d'un an, de nombreux médias et observateurs pointaient l'autoritarisme politique des pays comme la Tunisie et l'Egypte comme cause de leurs révoltes populaires.

L’inde va-t-elle battre la Chine ?

Les institutions politiques extractives (autocratie et empire) conduisent à des économies extractives bénéficiant aux élites, et ne peuvent créer la prospérité générale, sauf pour des périodes limitées. Les institutions politiques inclusives (démocratie, état de droit, droits égaux) créent des régimes économiques inclusifs avec des opportunités pour tous, conduisant in fine à la prospérité. Si les institutions inclusives permettent le processus de « destruction créatrice », essentiel à une prospérité durable, elles menacent en revanche les régimes d'extraction,