Errachid Majidi

Maroc : pour mieux réussir l’après-réforme constitutionnelle

Errachid Majidi - Le 11 août 2011. Au milieu des bouleversements profonds que connaît la région arabe, le Maroc semble suivre une évolution maitrisée et progressive. La nouvelle réforme constitutionnelle annoncée par le Roi Mohammed VI dans la foulée des révolutions arabes en est la preuve.

Maroc : les raisons d’une évolution stable

Errachid Majidi – Le 23 mars 2011. Dans son discours du 9 mars 2011, le roi Mohammed VI a annoncé au peuple marocain l’ouverture d’un important chantier de réforme constitutionnelle. Cette initiative pourrait être considérée comme l’acte fondateur d’une évolution

Après la Tunisie, l’effet "dominos" est-il probable dans le monde arabe ?

Errachid Majidi – le 21 janvier 2011. Après que la révolte du peuple tunisien a provoqué la chute du régime de Ben Ali, l’enthousiasme commence à gagner toute la population arabe, assoiffée de liberté et espérant que le vent de changement qui a soufflé sur Tunis continue son chemin sur la région dans son ensemble. Certains observateurs font le parallèle avec ce qui s’est passé en Europe de l’Est

Liban : à quand une vraie démocratie ?

Errachid Majidi - le  17 décembre 2009. La nette reprise économique amorcée dès la fin de la guerre civile (1975-1990) et le dynamisme d’une classe moyenne traditionnellement éduquée et entreprenante ne semblent pas suffire pour la transition démocratique au Liban : les obstacles sont toujours tels qu’il aura fallu environ cinq mois d’intenses tractations politiques pour qu’un premier ministre nommé réussisse enfin à former un gouvernement.

Afghanistan : Des élections mais quelle démocratie ?

Errachid Majidi, le 28 septembre 2009 - Sans grande surprise, le président sortant Hamid Karzaï a remporté les élections présidentielles tenues le 20 août en Afghanistan avec 54,6% des voix. En dépit d’un climat de peur et d’insécurité le taux de participation a avoisiné, selon la commission électorale indépendante, les 50% des inscrits.