James Shikwati

L'argent peut-il résoudre le problème du développement de l'Afrique ?

L'Afrique peut-elle être sauvée par l'argent de l'aide ? Une question qui se pose depuis plusieurs décennies. Si oui, sous quelles conditions ? Si non, pourquoi ? De Donald Kaberuka à William Easterly, en passant par James Shikwati

Kenya : Comment soigner la corruption compulsive ?

La directive qui oblige les entreprises qui font des affaires avec le gouvernement Kenyan à signer une charte de bonne conduite provoque l’effet inverse en favorisant la corruption. Elle ne fait que fragiliser plus encore l’environnement des affaires au Kenya. Comme les incitations conditionnent l’action humaine, la flambée des scandales de corruption et l'impunité grandissante autour de ces sombres affaires incitent à la mise en place de mesures dissuasives pour freiner le fléau.

Drame de Lampedusa : formaliser la migration africaine vers l’Europe

Les interviews d'Africains détenus aux points de passage vers l'Europe le long des rives de la mer Méditerranée, brossent un tableau d’individus désireux de gagner de meilleurs salaires, d’acheter une maison, de soutenir leurs familles et de mener une vie meilleure. La régulation de la migration est l’un des piliers de la construction d’un nouveau monde. L'Europe est actuellement aux prises avec la question du mouvement illégal. La migration ne doit pas être un jeu à somme nulle. L'Afrique devrait mettre en place une stratégie pour faciliter la migration formelle vers l'Europe.

Des rêves économiques communs pour lutter contre la xénophobie

Les attaques xénophobes en Afrique du Sud interpellent sur les rêves qui peuvent unir le continent. En effet, les attaques contre les travailleurs migrants ne sont pas un problème sud-africain, mais un problème africain. Ce dernier se traduit par la radicalisation de la jeunesse enrôlée dans des milices ou encore la fuite en avant de centaines d'Africains périssant dans la mer Méditerranée.

Les pauvres en Afrique : malédiction ou opportunité?

« Accessibilité » et « Abordabilité » sont des concepts qui sont en train d’élargir les horizons des marchés. Les systèmes qui améliorent l'accès aux services financiers et de communication ont transformé la façon dont les populations à faible revenu sont perçues en Afrique. Les industries de détail, de boissons, de la téléphonie mobile et de services bancaires au Kenya engrangent des milliards de shillings de bénéfices en prêtant attention au « milliard d'en bas ».