Leon Hadar

Vers quelle stratégie américaine au Moyen-Orient ?

Leon Hadar – Le 7 juillet 2011. Il n’est pas nécessaire d’être un analyste stratégique ou un expert de la région pour comprendre que les politiques des États-Unis au Moyen-Orient et en Asie centrale, de l'Afghanistan à la Libye, sont dans une impasse.

Obama et le Moyen-Orient : la nouvelle donne ?

Leon Hadar – Le 24 mai 2011. Les optimistes qui avaient espéré que le président Barack Obama établisse une nouvelle stratégie des États-Unis pour le Moyen-Orient, la « doctrine Obama », lors de son discours très attendu au Département d'Etat US avaient de quoi être déçus.

Un nouveau "nouveau Moyen-Orient" ?

Leon Hadar - le 18 juin 2009. En juillet 2006 la Secrétaire d’État américaine de l’époque, Condoleeza Rice se déplaçait au Liban pour tenter de mettre un terme à la guerre faisant rage entre Israël et le Hezbollah. A l’époque, elle essaya de vendre aux journalistes à Washington une interprétation quelque peu bizarre de la violence non seulement au Liban mais aussi en Irak et en Israël et Palestine.

La route vers Jérusalem passe-t-elle par Téhéran ?

Leon Hadar - Le 22 mai 2009. Alors que le premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou était à Washington pour rencontrer le Président Obama, les dirigeants politiques américains ont été pressés de mettre le conflit israélo-palestinien de côté et de dépenser leur temps et leur énergie à plancher sur la menace supposée pour les Arabes et les Juifs au Moyen-Orient : l’Iran. Selon cette vision, s’attaquer à cette menace permettrait de garantir la paix en Terre Sainte.

Barack Obama pourra-t-il négocier une paix en Terre Sainte ?

Leon Hadar, le 05 janvier 2009 - En Israël et en Palestine (comme au Cachemire, au Sri Lanka, au Darfour, etc.) la paix génèrerait des avantages considérables et la guerre induit des coûts humains et financiers faramineux. Pourtant aucune solution n’a émergé et la situation est restée « gelée » pendant longtemps.