Patrick Basham

Le grand perdant des Jeux Olympiques : le contribuable britannique

Les contribuables américains devraient, rétrospectivement, pousser un soupir de soulagement quant au fait que New York n’ait pas été sélectionnée, il y a sept ans, parmi les cinq finalistes pour accueillir les jeux Olympiques de cet été. Le choix de Londres comme ville d’accueil par le Comité International Olympique (CIO)  garantit aux contribuables britanniques de payer une note exorbitante pour l’événement sportif le plus économiquement discutable au monde.

La débâcle démocratique en Afghanistan

Patrick Basham, le 1er septembre 2009. Les élections présidentielles en Afghanistan confirment que les dirigeants occidentaux ne peuvent pas emmener la culture politique afghane, là où elle ne veut pas aller. Aujourd'hui, les démocrates afghans pourraient organiser un congrès dans une cabine téléphonique.