Les irréductibles du « made in France »