Assaut du Mavi Marmara : quelle rationalité ?