Nicolas Sarkozy et la valeur ajoutée