L'héritage de Bush : la fin d'une erreur ?