Afrique : La propriété privée n’est pas une création importée