Démocratie et liberté : un duo anti-pauvreté