Secteur informel au Maroc : arrêtons la chasse aux sorcières !