Un ou deux mandats présidentiels: un faux débat !