Derniers billets

Comment sauver la filière caoutchouc en Côte d’Ivoire ?

La Côte d'Ivoire est le 7ème producteur mondial de caoutchouc, et assure 60% de la production africaine.  Mais, depuis quelques mois,  la Côte d’Ivoire traverse une crise de commercialisation se manifestant à travers des difficultés d’exportation et la baisse du prix d’achat. Le gouvernement attribue cette crise à des facteurs conjoncturels. Qu’en est-il réellement ?

Afrique du Sud : Stop au renflouement des entreprises publiques défaillantes !

Le dicton humoristique: « La folie, c’est de faire toujours la même chose et s'attendre à un résultat différent. », est souvent attribué à Albert Einstein, mais ce n’est pas lui qui l’a dit. Ce n’est pas non plus la définition de la folie, mais elle décrit un trait que nous pourrions appeler fou. Nous avons tendance à répéter les erreurs du passé en espérant que cette fois-ci nos «bonnes intentions» suffiront à changer les résultats.

Bénin : attention au cercle vicieux de l’endettement !

Le 16 octobre 2018, un communiqué de presse du Ministère de l’économie et des finances du Bénin annonçait la levée par le gouvernement d’une somme de 260 millions d’Euros (environ 171 milliards de Francs CFA). Cette opération menée au motif de financer laréduction du poids du service de la dette et d’actions sociales prioritaires n’est pas la première du genre. Si à première vue l’opération semble traduire la crédibilité du Bénin auprès des créanciers, relève-t-elle pour autant du bon sens?

Mali : un gouvernement corrompu socle des jihadistes

Au Mali, des groupes djihadistes ont pris le contrôle de plus de la moitié du pays depuis 2012. Comment un changement aussi fondamental a-t-il été possible dans un pays auparavant considéré par les observateurs internationaux comme un rempart contre l'islam radical en Afrique?

Comment l’OIF a été instrumentalisée par la France?

Dès la fin de cette année, la canadienne Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie depuis 2014, cédera son fauteuil à la ministre des affaires étrangères rwandaise Louise Mushikiwabo. Cette dernière a été élue le 12 octobre 2018 lors du 17ème sommet de l’institution qui s’est déroulé à Erevan. Une élection qui a surpris plus d’un. Mais encore plus surprenant fut le soutien apporté par la France à la candidature de la ministre rwandaise. Alors pour beaucoup, l’OIF originellement un instrument de promotion culturelle, est devenu  un instrument politique aux mains de la France. Qu’en est-il vraiment ?