Derniers billets

Mali: Faut-il engager le dialogue avec les djihadistes ?

International Crisis Group, dans son Rapport Afrique n°276, intitulé « Parler aux djihadistes au centre du Mali : le dialogue est-il possible ? », appelle à un changement de perspective stratégique dans la résolution des conflits au centre du Mali. Mais, le gouvernement et ses partenaires extérieurs demeurent réticents quant à engager un dialogue avec les groupes extrémistes dans la perspective de lutter contre l’extrémisme violent. Ont-ils raison ?

La dot au Ghana: un moyen d’aliénation des femmes ?

La dot est-elle une aliénation de la femme en Afrique?

Le mariage est une institution commune à toutes les cultures. Très souvent, cela s'accompagne de transferts, dans la plupart des cas sous forme de paiements, entre les familles de l'époux et de l'épouse. Ces paiements peuvent être classés en deux catégories: la dot dans les pays asiatiques qui implique des paiements effectués par la mariée au marié et à sa famille ; et la dot en Afrique (« prix de la mariée »), où  c’est le futur époux et sa famille qui paient à une future épouse et à sa famille. Historiquement, le paiement du prix de la mariée servait à valider les mariages coutumiers dans la plupart des sociétés africaines. Il a renforcé les nouveaux liens familiaux créés par le mariage et légitimé les enfants nés de mariages.

Afrique du Sud : un taux de chômage historique !

Afrique du Sud : un taux de chômage historique !

Ce n’est pas en légiférant que l’on peut sortir les gens de la pauvreté. La richesse ne se décrète pas ! De même, des emplois existants ne peuvent pas être règlementés. Les emplois doivent être créés par des entrepreneurs privés et, actuellement, le gouvernement sud-africain étouffe la capacité des entreprises à créer des emplois en alourdissant de plus en plus la charge imposée aux employeurs et aux chômeurs.  Comment ?

Boko Haram, dix ans après : les secrets de la longévité

Boko Haram, dix ans après : les secrets de la longévité

De juillet 2009 à juillet 2019, cela fait dix ans que la secte Boko Haram a lancé sa première attaque sur Maiduguri en réponse à l’assassinat de son leader fondateur Mohamed Yusuf. Depuis, le groupe revendique une série interminable d’attaques faisant des milliers de victimes. Entre 2015 et 2016, la secte est annoncée « morte » suite aux actions militaires individuelles et conjointes des Etats touchés. Toutefois, les récentes attaques viennent remettre en cause l’idée d’un Boko Haram en pleine déperdition. Alors comment peut-on expliquer la survie de la secte depuis 2009 ?

CEI en Côte d’Ivoire: le pouvoir prépare-t-il un braquage électoral ?

Braquage électoral en préparation en Côte d'Ivoire?

La loi réformant la Commission Electorale Indépendante (CEI) a été adoptée par l’Assemblée nationale (124 voix contre 78), le 30 juillet dernier. La commission centrale de la CEI, passe de 17 à 15 membres et sera composée d’un représentant du chef de l’État, d’un du ministère de l’Intérieur, d’un du Conseil national de la magistrature, de six représentants de la société civile, de trois représentants du parti au pouvoir et, enfin, de trois autres pour les partis de l’opposition. Une réforme dénoncée à la fois par l’opposition mais aussi de larges composantes de la société civile ivoirienne. Ont-ils raison de contester la nouvelle CEI?