Derniers billets

Sénat en Côte d’Ivoire : institution ou outil politique ?

L’une des réformes apportée par la Constitution du 08 novembre 2016 est la création d’un Sénat. Le Parlement de Côte d’Ivoire devient donc bicaméral. Aux termes de l’article 87 de la Constitution, le Sénat a pour mission de représenter les collectivités territoriales et les Ivoiriens de l’extérieur. La raison d’être de cette institution est légitime, néanmoins, il importe de s'interroger sur  les motivations sous-jacentes de sa mise en place de manière aussi empressée au prix d'entorse à la norme fondamentale.

Révision de la constitution au Burundi : la démocratie vole en éclats

Le gouvernement burundais a adopté fin octobre 2017, dans des circonstances peu crédibles, un projet de révision de la Constitution qui devrait être soumis à référendum d’ici mai 2018. Un projet antidémocratique marqué par un refus de l’alternance au pouvoir, une absence de l’opposition (dont les leaders sont presque tous en exil) et un « enrôlement forcé » des électeurs. Un tel projet ne risque-t-il pas d’engendrer un effet boomerang dommageable au pays ?

Nigéria : l’écart des étrangers peut-il réduire le chômage ?

Le 05 février 2018, le Président Nigérian Muhammadu Buhari a signé un décret  qui « interdit au Ministère de l'Intérieur d’accorder des visas aux travailleurs étrangers dont les compétences sont déjà disponibles au Nigeria ». Par le même document, il ordonne de « favoriser les entreprises nigérianes dans l'attribution des contrats ». Ces décisions populistes, visant à lutter contre le chômage, sont-elles vraiment idoines?

Une décision insidieuse

Afrique : La blockchain vecteur de prospérité

Le Ghana pays d’Afrique de l’Ouest, au nord du golfe de Guinée a un développement assez particulier. En effet, la moitié sud côtière de l'État se débrouille plutôt bien alors que le nord est souvent négligé et oublié. La ville de Wa, par exemple, dans la région Nord-Ouest du pays, a un taux de pauvreté oscillant entre 81% et 92%. Pourquoi le nord du Ghana est-il si pauvre?

Comment humaniser les prisons au Maroc ?

Que les prisons marocaines soient dans un état piteux, voilà une affirmation que peu contesteront. Des rapports réguliers, tant de l’Observatoire Marocain des Prisons que du Conseil National des Droits de l’Homme, font état de l’indignité des conditions de détention. Pourquoi les établissements pénitentiaires continuent-ils d’être une zone de non-droit, et comment remédier à la situation ?