Derniers billets

Cameroun : crise alimentaire ou crise de gouvernance ?

Selon le Programme Alimentaire Mondial (PAM) dans son rapport de mai 2018, 36,7% de la population globale des régions septentrionales du Cameroun est confrontée à l’insécurité alimentaire. La seule région de l’Extrême-Nord représente 75% des enfants en retard de croissance. Selon le discours officiel, la région est frappée depuis 2014 par la crise terroriste de Boko Haram qui contraint les populations à abandonner les zones rurales où se font l’essentiel des cultures. Aussi, la même région n’aurait connu respectivement entre 2015 et 2017 que 43, 42 et 39 jours de pluie, exposant les cultures à la sécheresse et aux ravageurs. Une superficie totale de 9623 hectares aurait été infestée par les ravageurs en 2017. Les dirigeants peuvent-ils se cacher derrière ces «alibis» ?

CPI : L’acquittement de Bemba est-il légitime?

Véritable coup de théâtre, l'acquittement du congolais Jean-Pierre Bemba par la Cour Pénale Internationale (CPI), aura non seulement des conséquences dévastatrices sur les 5229 victimes présentes à son procès, mais infligera aussi un grave revers aux 10 années d'efforts du Bureau du Procureur pour instruire l'affaire.

Kenya : pourquoi la taxe Robin Hood sera-t-elle nuisible ?

Le gouvernement kenyan vient de décider d’abroger la loi sur le plafonnement des taux d’intérêt et son remplacement par une autre dénommée « Robin Hood Tax » qui prévoit une taxation des opérations de transfert de fonds supérieur à 500 000 Shilling Kenyan (environ 5000 $ US). L’objectif visé est d’accroitre considérablement les recettes fiscales pour limiter l’endettement. Au vu des résultats de la précédente loi, la nouvelle va-elle atteindre les résultats escomptés ? Il est permis d’en douter, et ce pour plusieurs raisons.

Burkina: réformer l’Etat pour « dégraisser le mammouth »

Du 12 au 14 juin 2018, le Burkina Faso a organisé une conférence des forces vives de la nation avec pour sujet central, la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat. La masse salariale du pays enfle et inquiète le gouvernement et ses partenaires qui ambitionnent de la contrôler et par suite, la réduire. Comment réussir un tel exploit dans un pays où les revendications salariales sont omniprésentes ?

La 4ème révolution industrielle : une chance pour l’Afrique !

Alors que l'Afrique a connu une forte croissance économique pendant près de deux décennies, le rythme de son industrialisation n’a pas été proportionnel. En moyenne, l'industrie africaine génère 700 USD de PIB par habitant, soit moins d'un tiers qu’en Amérique latine (2 500 USD) et à peine un cinquième de l'Asie de l'Est (3 400 USD). Pourquoi une telle situation ?