La liberté économique au Maroc : journée d'études

Version imprimableVersion imprimable

Dans le cadre des ateliers de travail organisés par l’Institut Fraser (Canada) en collaboration avec l’Atlas Global Initiative et le Cato Institute (USA), le Réseau des Libéraux Arabes (NLA), en partenariat avec Minbar Al Hurriyya et UnMondeLibre, ont le plaisir d'organiser une journée nationale d'étude sur le thème : « Liberté économique au Maroc: réalité, enjeux et défis ». Cette journée d’étude se déroulera dans l’espace de conférences du Golden Tulip Farah à Casablanca le 27 novembre 2010.

Divers acteurs prendront part à cette journée d’étude : en plus d'experts locaux nationaux et internationaux, un ensemble d'acteurs de la société civile, des représentants de partis politiques, des syndicalistes, des hommes d'affaires, des journalistes, des membres du gouvernement et plusieurs autres parties prenantes participeront au débat autour de la question des libertés économiques au Maroc.

L’objectif de cette journée d’étude est double : d’une part, dresser un bilan des libertés économiques au Maroc, et d’autre part, proposer aux décideurs politiques des pistes et des mécanismes susceptibles de consolider et d’améliorer ces libertés économiques.

La journée d'étude sera articulée autour de cinq ateliers en vue d’analyser, évaluer et débattre des 5 aspects de la liberté économique :
- la taille de l’État
- la structure juridique et les droits de propriété
- La stabilité du système monétaire et l'accès à une monnaie saine
- la liberté de commerce international
- la réglementation du crédit, du travail et des affaires.

La journée d'étude sera ouverte par une séance plénière d'une heure donnant un aperçu des libertés économiques au Maroc et du déroulement des 5 ateliers.
Ensuite, les participants seront répartis en cinq groupes. Chacun des 5 groupes formés examinera un domaine de la liberté économique et il sera animé par un modérateur et un rapporteur. Les participants et les panélistes discuteront des enjeux et des défis de la liberté économique au Maroc. Enfin, une session plénière de synthèse viendra clôturer la journée avec un panel formé des modérateurs de chaque groupe dont chacun fera une présentation des résultats du groupe, puis engagera une discussion ouverte.

Les idées émergeant de cette journée d’étude seront consignées dans le rapport final destiné aux responsables au gouvernement marocain afin qu’ils puissent s’en inspirer dans la mise en œuvre des réformes nécessaires à la promotion des libertés économiques pour un Maroc plus prospère.