Répression en Syrie : entre info et intox par Pierre Piccinin


Version imprimableVersion imprimable

Le 1er décembre 2011 - Alors que la révolte en Syrie contre le dictateur El Assad joue les prolongations, les massacres ne sont-ils pas grossis dans les médias ? À qui se fient les journalistes occidentaux en Syrie ? Qui a intérêt à l'intoxication ? Autant de questions à contrecourant auxquelles répond Pierre Piccinin, professeur d'histoire et de sciences politiques à Bruxelles. Pierre Piccinin alimente le site : www.pierrepiccinin.eu.