Innovation

L’étatisme tue la créativité des citoyens

L'originalité n'a jamais été une grande vertu en politique. La protection des intérêts à long terme de l'État, de ses fonctionnaires et de ses citoyens exige une inertie et une certaine routine. La politique institutionnalise le statu quo, sauvegarde l'ordre permanent. Les régimes qui échouent à le faire deviennent les anomalies de l'histoire.

Paul Kagamé : « Le Rwanda avance sur le chemin de l’innovation »

Permettez-moi de partager quelques réflexions sur l'innovation en Afrique, en particulier la notre au Rwanda. La première question que nous devons nous poser est la suivante: avons-nous les bonnes politiques pour stimuler l'innovation ?

Quand on parle d'innovation, il est question de connaissance, de mentalité, d'utilisation de la technologie, et de faire les choses différemment dans le but de trouver des solutions aux problèmes de la vie quotidienne.

Afrique : pourquoi ce manque d’innovation ?

Depuis déjà des années l’Afrique affiche des taux de croissance positifs et supérieurs à 5% en moyenne, ce qui constitue une bonne chose, bien qu’insuffisant pour enrayer la pauvreté qui la caractérise. Les spécialistes de la prospective estiment, avec joie, qu’avec de tels taux de croissance, l’avenir est radieux. Mais est-ce réellement suffisant ?

Ces inventeurs venus d'Afrique

L’un des arguments qui tend à revenir dans les débats autour du sous-développement de l’Afrique est celui qui réduit le sous-développement à un phénomène culturel voire… génétique.