Idéologies

Nigeria : des politiciens sans idéologie

Nigeria-des politiciens sans idéologie

Les élections générales au Nigeria sont prévues dans moins de deux mois. Normalement, après soixante ans d’indépendance politique, on aurait pu s’attendre à ce que la politique du pays s’appuie sur des idéologies claires, mais ce n’est pas le cas. Presque chaque fois que des observateurs tentent d’étudier la politique du pays, ils se heurtent à un système politique embarrassant, divisé entre plusieurs ethnies et religions, sans idéologies spécifiques.

L'Afrique n'a pas de racines communistes !

L’absence d’idéologies claires dans les sociétés africaines traditionnelles a amené plusieurs historiens à penser que l’Afrique précoloniale n’avait pas vraiment de modèle régissant les comportements, à l’exception de quelques pratiques ancestrales. Des historiens tels que George Dalton[1] ont souligné l’incapacité des écrivains occidentaux à établir des parallèles clairs entre les systèmes économiques des sociétés africaines traditionnelles et les grandes théories développées à l’Ouest.

Stop à l’idéologisation de l’économie en Afrique !

Le «néo-libéralisme» est devenu un terme fourre tout pour expliquer tous les maux du monde et idéologiser l'économie sans aucun discernement et sans fondement juste. C'est l'approche adoptée par l'activiste de la justice sociale Gillian Schutte dans son article: «L’Afrique a besoin d'une économie égalitaire », publié récemment dans « The Star ».