Emploi

L’Afrique a besoin de compétences professionnelles et techniques

L'inadéquation des compétences dans les secteurs informel et rural par rapport aux besoins du marché du travail en Afrique a été identifiée comme l'une des raisons à l’origine des sérieux problèmes de chômage des jeunes et de sous-développement du continent. Selon l’étude des Perspectives économiques en Afrique (AEO), les secteurs pour lesquels il est le plus difficile, pour les recruteurs, de trouver des employés convenables sont ceux qui exigent des qualifications techniques

Côte d’Ivoire : les dangers d’une législation du travail hostile

Le forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI) 2014 qui s’est tenu à Abidjan début février a été un évènement majeur ayant réuni plus de 2000 investisseurs potentiels. Les intentions d’investissements enregistrées, selon le directeur du Centre de promotion de l’investissement en Côte d’Ivoire (CEPICI), se répartiraient entre 280 milliards de FCFA dans le secteur privé et 163 milliards pour les partenariats-public-privé (PPP), soit 443 milliards au total. La question que se posent désormais les autorités est de savoir comment passer des promesses à la réalisation des projets.

Le paradoxe de la croissance africaine

Selon le dernier rapport de la Banque mondiale, il est prévu que le taux de croissance en Afrique subsaharienne atteigne 5,3% en 2014, contre 4,7% l'année dernière. Comparé à d'autres blocs régionaux, la croissance prévue en Afrique subsaharienne la place au troisième rang, après celles de l'Asie de l'Est (7,2%) et de l'Asie du Sud (5,7%). Toutefois, le paradoxe de ces dernières années de croissance économique impressionnantes en Afrique est qu'elle a été accompagnée par la création de peu d'emplois, et cette tendance devrait se poursuivre.

Créer de l’emploi pour les jeunes en Afrique

Une déclaration d’intention a été signée au siège de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, en Éthiopie, au début du mois de septembre, entre la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA), la Commission de l’Union africaine (CUA), l’Organisation internationale du Travail (OIT) et la Banque africaine de développement (BAD).