Décentralisation

Décentralisation malade au Cameroun

Le 21 décembre 2015, le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a promulgué la loi de finances n° 2015/019 relative à l’exercice 2016. Le budget a été fixé  à 4 234 milliards de francs CFA contre, 3 746,6 milliards de francs CFA en 2015, soit une augmentation de 13,02%. Il est indéniable que les conseils locaux ont contribué dans une large mesure aux revenus de l'année 2015 comme ils contribueront à ceux de 2016 d'autant que les territoires gérés par ces conseils abritent une grande partie des activités économiques dans le pays telles que l'exploitation des matières premières. Cependant, malgré le rôle joué par les conseils locaux dans la collecte des impôts au Cameroun, ils restent pauvres et sous-développés. Comment expliquer un tel paradoxe ?

RDC : Les défis d’une véritable décentralisation

En mars dernier, le président de la république a promulgué une loi votée en janvier dernier par les députés, portant un nouveau découpage territorial, augmentant le nombre de provinces de 11 à 26. Si sur le plan juridique le projet de décentralisation est devenu « faisable », l’aboutissement de ce processus, dans la perspective de réforme de l’État, reste incertain au regard de plusieurs défis.

Régionalisation avancée au Maroc : de la nécessité de la concurrence

Dans son récent discours (6 novembre), le souverain marocain vient de marteler une nouvelle fois l’urgence de l’accélération de la régionalisation avancée.  Il a par ailleurs mis en avant la solidarité entre régions pour parer aux inégalités sociales et territoriales. Si cet aspect est non négligeable, il est problématique de compter uniquement sur la redistribution pour rétablir l’équilibre territorial. Pour la simple raison qu’avant de redistribuer la richesse, il faudrait penser à la créer. Dès lors, se pose la question des incitations à donner aux autorités locales pour améliorer la gouvernance et la gestion locale. Une question qui ne semble pas retenir l’attention ni du souverain ni des experts ayant échafaudé la dernière mouture du projet de régionalisation avancée.