Chômage

Afrique du Sud : stop aux politiques tueuses d’emplois!

L'Afrique du Sud adopte des politiques tueuses d’emplois

Face à la montée du chômage, le Congrès des syndicats sud-africains a appelé le gouvernement à amender la loi régissant les contrats de travail afin de rendre plus difficile le licenciement des travailleurs par les employeurs. Malheureusement, une telle mesure aura une conséquence dévastatrice : de moins en moins d’emplois seront créés.

Afrique du Sud : un taux de chômage historique !

Afrique du Sud : un taux de chômage historique !

Ce n’est pas en légiférant que l’on peut sortir les gens de la pauvreté. La richesse ne se décrète pas ! De même, des emplois existants ne peuvent pas être règlementés. Les emplois doivent être créés par des entrepreneurs privés et, actuellement, le gouvernement sud-africain étouffe la capacité des entreprises à créer des emplois en alourdissant de plus en plus la charge imposée aux employeurs et aux chômeurs.  Comment ?

Salaire minimum en Afrique du Sud : un crime contre les pauvres

Le salaire minimm entraine une hausse du chômage

Le salaire minimum national est un crime contre les pauvres d’Afrique du Sud, car il leur interdit formellement d'accepter tout salaire inférieur au plancher fixé par le gouvernement. Pourquoi exclure certaines personnes susceptibles de travailler en raison du salaire minimum ? Ce prix artificiel réduit l’offre d’emploi de la part des entreprises. Cette idée, tout droit sortie de l'esprit de certains universitaires travaillant pour des universités telles que Wits (Witwatersrand), exclue de fait les moins diplômés et les personnes sans expérience.

Afrique du Sud : Enfin une solution pour réduire le chômage !

Le chômage est une crise nationale durable, touchant 9,4 millions de Sud-Africains. Le président Cyril Ramaphosa a assisté à un sommet sur l'emploi organisé par le Conseil national du développement économique et du travail (Nedlac). De nombreuses solutions possibles à la crise de l'emploi ont été discutées, mais seront inévitablement vaines, car les bonnes n’ont pas été abordées.

Chômage des jeunes en Afrique : la vraie raison !

Aujourd'hui, 60% des chômeurs en Afrique sont des jeunes. Ce sont des chiffres stupéfiants. Et, précision de taille, beaucoup de ceux qui travaillent sont sous-employés: soit en travaillant dans le secteur informel, soit en travaillant que quelques heures ou aidant dans les fermes familiales ou encore dans les entreprises familiales. Ils se battent comme des entrepreneurs «nécessiteux» de survivre, jonglant souvent avec de multiples emplois informels.