Afrique du Sud

Le monopole du secteur électrique épuise les Sud-africains !

Quelle est la différence fondamentale entre un monopole soutenu par l'État et un monopole émergeant du marché? Le premier s’appuie sur l'Etat qui le renfloue, via l’argent du contribuable, pour combler ses déficits et le protèger de la concurrence des rivaux potentiels via la législation. Dans le second cas, une entreprise privée ne peut gagner de position de monopole que si elle offre de meilleurs services et produits aux consommateurs. Lorsqu'une entité est protégée par la législation, elle devient systématiquement un monopole. En revanche, si une entreprise privée occupe une position dominante sur le marché, c'est parce qu'elle est plus compétitive que ses concurrents.

Afrique du Sud : le faux procès fait au secteur privé de la santé

En 2014, la Commission de la Concurrence a lancé une enquête sur le marché des soins de santé (Healthcare Market Inquiry, HMI) suite à la requête du Dr. Aaron Motsoaledi, affirmant que les soins de santé privés sont trop coûteux. Selon le Dr. Motsoaledi il existe deux conditions préalables à la mise en œuvre du schéma gouvernemental de l'assurance maladie nationale (NHI): améliorer la qualité des soins dans le système de santé publique et réglementer les prix des soins de santé dans le secteur privé.

Afrique du Sud : en finir avec les entreprises publiques budgétivores !

Selon la tendance mondiale, les pays riches ont de larges gouvernements. L'Afrique du Sud a un gouvernement de trop grande taille qui ne cesse de croitre. Selon la tendance internationale plus un pays est pauvre plus il a d'entreprises publiques, et plus les investissements publics représentent une part plus importante de l’investissement national. L'Afrique du Sud a plus d'entreprises étatiques et d'investissements publics que la moyenne par rapport à son niveau développement.

Afrique du Sud : les incohérences de la réforme agraire

L’interdiction de la propriété des terres agricoles aux étrangers et la création d'un cadastre, fondé sur la race et le genre des propriétaires fonciers, font partie des propositions contenues dans le nouveau projet de loi sur les terres agricoles, parrainé par le Département du développement rural et de la réforme agraire. The Free Market Foundation avait récemment commenté qu’une telle loi viole la Constitution et l’état de droit.

Taxis vs Uber : redonnons la liberté au consommateur

Les chauffeurs de taxi n’hésitent pas à descendre dans les rues de Johannesburg et à perturber le trafic routier, notamment vers des points sensibles tels que l'aéroport international. Quelles sont leurs revendications ? Ils protestent en fait contre l'utilisation de l'application Uber qui, selon eux, « vole leurs emplois ». Ils déclarent qu'ils ont épuisé tous les recours auprès du gouvernement puisque leurs appels n’ont pas été entendus. Il était donc temps de prendre les choses en main et d'utiliser leur propre force pour empêcher les transactions volontaires entre Uber et ses clients.