Patrick Barron

La crise grecque illustre l’échec de 150 ans de socialisme en Europe

La Grèce ne peut pas payer ses dettes ... jamais. Plusieurs autres membres de l'Union européenne non plus. Voilà pourquoi l'élite de l'Europe est réticente à placer la Grèce en situation de défaut de paiement. Si la Grèce est autorisée à ne pas payer ses dettes, pourquoi l'un des autres membres débiteurs de l'UE devrait payer dans le futur? Les conséquences de cette situation sont difficiles à prévoir, mais ce qui est sûr c’est qu’elles ne seront pas positives. L'Europe a construit un château de cartes financier, et la moindre perte de confiance peut l’amener à s’effondrer.