OREDJE Narcisse

Mugabe : les raisons de la chute d’une légende

Leader charismatique de la ZANU devenu ZANU-PF (Zimbabwe African National Union – Patriotic Front),  parti qu’il a crée avec quelques amis nationalistes, Mugabe est considéré comme une légende dans son pays. Mis sous les verrous pendant 10 ans puis contraint à l’exil, il a fait des sacrifices énormes pour libérer le pays de l’occupation blanche en 1980. Mugabe s’est alors hissé au sommet du jeune Etat.  Fort de la reconnaissance que lui a offert le peuple zimbabwéen pour sa lutte, Mugabe a assis son pouvoir, durant 37 ans.

Audit des diplômes au Tchad : un potentiel éléphant blanc ?

Le gouvernement du Tchad lance l’audit des diplômes des fonctionnaires civils à travers la mise en place d’un comité de pilotage. Cet audit a pour but d’identifier et de répertorier les faux diplômes, les faux titres et avancements dans la fonction publique pour assainir et réactualiser les fiches de la solde. Que penser vraiment d’une telle initiative?

Centrafrique : une guerre de religion ?

Trait d’union entre "l'Afrique musulmane" et " l'Afrique chrétienne et animiste", la RCA souffre depuis son accession à l’indépendance de plusieurs crises politico-militaires. Depuis 2013 etl’arrivée au pouvoir de la coalition Seleka menée par Michel Djotodia, les affrontements entre différentes parties ont rapproché le pays d'un phénomène qu'on pourrait qualifier de génocide. Ces massacres qui ont fait plus de 3000 morts sont souvent perçus comme des affrontements entre musulmans et chrétiens, donc une crise d’ordre confessionnel. Qu’en est-il réellement ?

Tchad–USA : les dessous du « Travel ban »

Par un décret migratoire qui vient démontrer sa détermination dans la lutte contre le terrorisme, Donald Trump place le Tchad parmi les pays dont les ressortissants sont interdits d’accès au territoire américain. Personne, mêmes les tchadiens ne s’attendaient à cette décision, puisque le pays est considéré comme étant le principal allié de la communauté internationale dans ce combat contre les forces du mal. Au delà des raisons invoquées officiellement, la décision de Trump ne cache t-elle pas d’autres motivations ?