Magno Karl

Coupe du monde au Brésil : la joie et le fardeau

La Coupe du Monde domine l'imagination brésilienne comme aucun autre événement. Tous les quatre ans, le pays devient une secte vivant dans l'adoration du « Seigneur Football ». En effet, aucun autre pays n'a remporté la Coupe du monde autant de fois que le Brésil. Alors, quand il a été annoncé en 2010 que le Brésil accueillerait la Coupe du Monde en 2014, des milliers ont célébré l’annonce lors d'une fête sur la plage à Rio. Nous, Brésiliens, avons senti que le football rentrait à la maison, et cela nous a rendu heureux. Nous avons également été heureux quand l'ancien président Luiz Inácio Lula a déclaré que les investisseurs privés vont saisir l'opportunité d'investir dans le pays. « Ce sera la Coupe du Monde du secteur privé