Germain KRAMO

Kenya : l’abandon du plafonnement des taux d’intérêt

En 2016 le gouvernement kenyan avait opté pour le plafonnement des taux d’intérêt. Cette mesure visait à réduire le coût du crédit et permettre aux pauvres d’accéder au financement. Trois ans après son entrée en vigueur, le gouvernement a demandé et obtenu son abrogation. Pourquoi une telle décision est-elle sage ?