Danny Bradlow

Que devrait exiger l’Afrique du nouveau Secrétaire général de l’ONU ?

Les gouvernements africains et la société civile nourrissent de fortes attentes à l’égard du nouveau Secrétaire général de l'ONU: des attentes relatives à la réforme possible de l'Organisation des Nations Unies elle-même.  D’un côté, il faudrait appuyer la demande pour une meilleure représentativité au sein du Conseil de sécurité et en même temps pousser la réforme des procédures de vote. Les obstacles politiques complexes qui entourent ces deux questions pourraient rendre peu probable le changement durant le mandat de cinq ans du nouveau Secrétaire général. Alors sur quoi concentrer le combat africain ?