Collins Wanderi et alii.

Une idéologie alternative contre la radicalisation au Kenya

Lorsque les rapports sont tombés confirmant que Mohamed Abdullahi Abdirahim, juriste de formation et fils du chef du gouvernement à Mandera, était le cerveau de l'attaque terroriste brutale qui a tué 148 étudiants à Garissa University College, le 2 avril 2015, l'ensemble du pays a été choqué. La conscience de la nation a été piquée au vif et un message subtil mais glacial a été envoyé : personne, indépendamment de son statut social n’est à l'abri de tomber dans la radicalisation et l'idéologie extrémiste.