Carlos Lopez

Pourquoi faut-il libéraliser le « ciel » africain ?

Même si l'Afrique abrite 15% de la population mondiale, elle ne représente qu'une proportion relativement faible du trafic aérien, soit moins de 3% du trafic mondial. Bien que petit, le marché de l'aviation africaine se développe rapidement. Le nombre de passagers aériens internationaux a connu une croissance constante d'année en année depuis 2004, sauf en 2011 le trafic a plongé en raison de l'instabilité politique dans certaines régions d'Afrique du Nord.