Arnaud GOHI

Burkina : Que dire du projet de nouvelle constitution ?

Après une transition mouvementée et une élection, le pays des hommes intègres est appelé à se doter d’une nouvelle constitution qui devra raffermir ses institutions. Le président Kaboré soulignait d’ailleurs qu’il « faut des institutions fortes, qui survivent à leurs géniteurs ». L’architecture institutionnelle prévue par l’avant-projet de constitution contribue-t-elle à consolider la démocratie ?

Botswana : le remède miracle du régime parlementaire

Avec près de 90% de taux de d’alphabétisation ; moins de 20% de la population vivant sous le seuil de pauvreté ; plus de 7200 dollars de PIB par habitant selon la Banque mondiale ; le Botswana fait figure d’exception dans un continent rongé par la pauvreté et la précarité. Il n’est plus un pays pauvre mais un Etat à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.