Alexe Kitio Kenfack

L’illusion de la « putsch-thérapie » en Afrique

Afrique, putschs considérés comme salvateurs

La dernière tentative de coup d’état en date du 7 janvier 2019 au Gabon a ramené le débat sur une pratique qui pendant toute la seconde moitié du XXe siècle s’était presque imposée comme « mode normal » d’accession au pouvoir en Afrique. Dans un environnement africain où la démocratie et l’alternance peinent encore à s’imposer comme règles du jeu politique, l’Afrique serait-elle toujours en proie à l’illusion de la « putsch-thérapie » ? Quelles transformations politiques vertueuses seraient à même de pacifier la vie politique en Afrique ?