Climat des Affaires en Côte d'Ivoire : compte-rendu de la rencontre du 23 juin

Version imprimableVersion imprimable

Le 27 juin 2011 – Le projet www.UnMondeLibre.org, en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire et le Club d’Affaires Afrique, a organisé une rencontre sur le thème de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire, le jeudi 23 juin 2011 de 19h00 à 21h30, à Paris dans les locaux de l’Assemblée Nationale.
Interventions :
-M. Arnaud Ngoran du Club d’Affaires Afrique a introduit et modéré la séance.

- M. Emmanuel Martin du projet UnMondeLibre : « Institutions, opportunités d’affaires, développement ».
M. Martin est d’abord revenu sur les conceptions anciennes du développement, inspirées de la planification centralisée. Il les a contrastées avec l’apport de l’économie néo-institutionnelle qui met l’accent sur l’aspect évolutionniste, organique du développement, tiré par la spécialisation et la division du travail, et mettant l’accent sur le rôle crucial de l’entrepreneuriat. Après avoir décrit ce processus organique, il en a posé les conditions institutionnelles, le « terreau » et introduit le concept de liberté économique et présenté sa mesure, en insistant sur l’État de droit : une position pro-business ne doit pas signifier des privilèges pour quelques entreprises, mais des règles du jeu saines et transparentes, pour que les opportunités entrepreneuriales bénéficient à tous.

- M. Pierre Chaudron, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire : « Secteurs porteurs et opportunités d’affaires : le cas particulier de la Côte d’Ivoire après la crise. »
M. Chaudron a d’abord explicité les facteurs de confiance pour la création de richesse pour se tourner ensuite vers les conditions d’amélioration du climat des affaires en Afrique. L’utilisation des données du Doing Business a permis de cerner le cas de la Côte d’Ivoire. M. Chaudron a ensuite détaillé les différents secteurs du pays qui représentaient des opportunités d’investissement. Il est revenu en conclusion sur la nécessité absolue d’instaurer enfin un État de droit en Côte d’Ivoire pour garantir la stabilité et la sérénité dont ont besoin les entrepreneurs, créateurs de richesse et agents du développement. Voici une rapide interview en vidéo de M. Chaudron :

Chaudron : climat des affaires en Côte d'Ivoire par unmondelibre


- M. Jean Koreki, représentant à Paris de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, a présenté les grandes lignes des dispositifs d’accompagnement de l’investissement de la diaspora en Côte d’Ivoire, soulignant les limites de certaines politiques passés.















Fichier attachéTaille
Jean Koreki.JPG869.08 Ko
Pierre Chaudron.JPG917.76 Ko
Chaudron.jpg59.88 Ko