Iran : Les USA doivent retenir les leçons de la guerre en Irak...

Version imprimableVersion imprimable
Iran : Les USA doivent retenir les leçons de la guerre en Irak...

Justin Logan – Le 17 novembre 2011. Au cours des 10 dernières années, l'Amérique a mené des guerres en Afghanistan, en Irak, en Libye, et à travers la péninsule arabique. La dernière chose dont elle a besoin aujourd'hui, est une autre guerre dans le monde musulman.

La première raison est que l'Iran, malgré les rapports des médias, n'est pas en train d'acquérir une arme nucléaire. Comme le rapport de l'AIEA l’a indiqué, il n'y a pas eu de détournement de matières fissiles provenant d'installations connues à l'intérieur de l'Iran, et sans matières fissiles que les Iraniens pourraient enrichir aux niveaux requis pour une arme nucléaire, ils ne peuvent pas passer au nucléaire militaire. L'Iran aurait besoin soit de mettre à la porte les inspecteurs et de détourner ses stocks existants, ou bien développer d’importantes installations d'enrichissement, sans être détecté par le monde extérieur. Mettre à la porte les inspecteurs serait facilement observable, et il est peu probable que l'Iran dispose d'installations secrètes suffisantes pour y produire des armes nucléaires dans un avenir proche.

En outre, bombarder l'Iran ne ferait que retarder, et non arrêter, son programme nucléaire. Cela conforterait par ailleurs les Iraniens dans la croyance qu'ils ont besoin d'une bombe pour se protéger des Etats-Unis et Israël. Les différentes leçons enseignées par l'Irak et la Libye d'une part, et la Corée du Nord, de l'autre, deviendraient encore plus âpres. La campagne de bombardement massif qui serait nécessaire pour atteindre les sites importants en Iran risque aussi de rallier la population iranienne derrière un régime qui a grandement perdu en légitimité depuis des années. La réponse probable de l'Iran pourrait transformer le Moyen Orient tout entier - y compris Israël, l’Irak et l’Afghanistan - en un chaudron de la violence.

Il y a huit ans, l'establishment de la politique étrangère des deux partis démocrate et républicain a conduit le peuple américain dans une guerre en Irak qui a eu des conséquences dévastatrices pour l'Amérique et pour le monde. Beaucoup de ces mêmes élites sont actuellement en train d’appeler à une autre guerre au Moyen-Orient. Chat échaudé craint l’eau froide, en règle générale : les Américains devraient donc réfléchir longuement et sérieusement avant de se laisser vendre l’idée d'une autre guerre par les mêmes personnes qui ont mené l’Amérique en Irak.

Justin Logan est le directeur des études de politique étrangère au Cato Institute, à Washington DC.

Fichier attachéTaille
Logan.jpg31.07 Ko