Comment stimuler l’innovation en Afrique ? Oasis Kodila-Tedika et Pierre Garello interviewés par la Banque Mondiale

Version imprimableVersion imprimable
Comment stimuler l’innovation en Afrique ? Oasis Kodila-Tedika et Pierre Garello interviewés par la Banque Mondiale

Dans une étude intitulée « Entrepreneurship matters : empirical evidence on innovation », Oasis Kodila Tedika, économiste à l’université de Kinshasa (République démocratique du Congo) et Pierre Garello, économiste à l’université d’Aix-Marseille (France), expliquent pourquoi entrepreneuriat et innovation sont indissociables. Selon eux, si l’Afrique accuse un retard en la matière c’est parce que les conditions permettant l’éclosion de l’esprit d’entreprendre ne sont pas encore réunies. Une interview avec la Banque Mondiale...

1) Pourquoi l’Afrique accuse-t-elle un tel retard en matière d’innovation ? Quels sont les freins principaux à l’entrepreneuriat sur le continent ?

Oasis Kodila-Tedika : D’après la conclusion d’une étude récemment réalisée avec mon confrère Pierre Garello, le retard africain s’expliquerait par ... LIRE LA SUITE SUR LE SITE DE LA BANQUE MONDIALE.